Nous utilisons nos propres cookies ainsi que des cookies tiers afin d'améliorer l'expérience de nos utilisateurs et pouvoir offrir un meilleur service. La poursuite de la visite de notre site implique l'acceptation de notre Politique de cookies.
 
 
 
ACCUEIL HORAIRE HISTOIRE NOS TOREROS LIENS Blog CONTACT
 
Accueil | Histoire | Notre histoire
 

Notre histoire

museotaurinosalamanca.es  
5959  

Si notre théâtre avait le tremblement de la tauromachie, ce serait magnifique. Si j"avais su transporter cette violence esthétique, ce serait un superbe théâtre comme l’Iliade. Une corrida est quelque chose de très beau. --Ramón del Valle Inclán.

Le Musée de la tauromachie de Salamanque est né avec une vocation claire : mettre en valeur et faire reconnaître la corrida et les toreros de Salamanque. Il a été créé par la Federación de Peñas Taurinas de Salamanca « Helmántica » (Fédération des Associations taurines de Salamanque) et est actuellement géré par le Conseil municipal de Salamanque par le biais de Turismo, Comercio y Promoción Económica de Salamanca, S.A.U.

Créée en 1989, son but était d"accueillir les associations de toreros de Salamanque qui existaient à l"époque dans la province. Parmi les associations fondatrices, nous retrouvons les associations taurines « Paco Pallarés », « El Viti », Peña taurina Salmantina, « Capea », « Tendido Universitario », « Cesterito » et « Víctor Manuel », « Tom´s Pallín », « Rui Bento Vázquez » et « Julio Robles ».

D. José Silguero Honorato, membre de l’association taurine « Paco Pallarés » fut à sa tête pendant ses premières années d’existence.

Au cours de celles-ci, différentes cérémonies ont été organisées et des hommages ont été rendus, notamment à El Viti avec le placement d"une statue le représentant à la porte des arènes de La Glorieta.

  Estatua de El Viti

Au fil des ans, de nouvelles associations ont vu le jour, comme l’association taurine « Pepe Luís Gallego », l’association taurine « José Ramón Martín » et l’association taurine « José Luis Ramos ».

En 1991, D. Eusebio Cembellín Lorenzoil, de l’association taurine « El Niño de la Capea », accède à l"unanimité au poste de président. Au cours de ces années, le conseil d"administration nomme le regretté Julio Robles membre d’honneur. De même, ils commencent à travailler à la création d"un musée dédié aux élevages et aux toreros de Salamanque.

Pour la Fédération, l"année 1993 débute avec une mission : lancer définitivement le musée de la tauromachie. Elle crée donc une commission chargée de recueillir les adresses des toreros, des éleveurs et des passionnés qui cèdent ou donnent différents objets qui, en raison de leur valeur artistique ou historique, peuvent être exposés pour être admirés.

  Bordados   Botijo  

Après de longues journées de travail, le Musée de la tauromachie de Salamanque ouvre ses portes le 29 décembre 1993 dans un bâtiment cédé par la mairie de Salamanque dans une rue du centre-ville, la Calle Docteur Piñuela.

Les années suivantes, le musée continue de travailler afin de rassembler de nouveaux fonds, sans négliger d"autres activités telles que l’organisation de conférences, les fêtes taurines, les galas de remise de trophées... Tout cela dans le but de diffuser la fête nationale.

En 1995, la Fédération donne un nom au Musée de la tauromachie, qui s’appelle désormais Musée de la tauromachie de Salamanque « Primitivo Sánchez Laso » en l"honneur d"un grand passionné qui fut pendant de nombreuses années président de l’association taurine Peña Taurina Salmantina. Donner son nom à un musée créé et géré par des passionnés était un excellent moyen de lui rendre hommage.

En 2002, D. Eusebio Cembellín ne se présente pas pour une réélection à la présidence. C’est D. Felicísimo Mesonero qui accède au poste et qui restera à la tête du conseil d"administration jusqu"en 2007, année où D. José Martín Hernández prend ses fonctions.

Depuis 2016, la Fédération est dirigée par Luciano Sánchez Hernández.

   

Le conseil d"administration actuel s’est fixé comme objectif de moderniser et de promouvoir la diffusion du Musée de la tauromachie à travers d’actions telles que des expositions temporaires avec la création du dénommé « Musée itinérant », qui vise à faire connaître l"art de la tauromachie aux quatre coins de la province.

Le 30 novembre 2017, le maire de Salamanque, Alfonso Fernández Mañueco, et le président de la Fédération Peñas Taurinas, Luciano Sánchez, présentent la nouvelle muséalisation du Musée taurin.

L"objectif principal est que le Musée soit un espace de référence dans la ville pour la diffusion, la défense et la recherche de la culture et du patrimoine relatif au taureau, à ses artistes et au paysage des pâturages ; pour la connaissance de la réalité du monde taurin, sa diffusion, sa conservation et la connaissance de ses valeurs liées à l"identité locale.

Au fil des ans, le Musée de la tauromachie est devenu un centre de référence pour tous les amateurs qui veulent profiter de l"art de Cúchares et se souvenir des grandes gloires du paysage taurin qui ont écrit une page avec des lettres d’or dans le livre de la tauromachie de Salamanque et qui ne disparaîtront jamais de la mémoire des passionnés.

 
Imprimir Documento